1ère partie : Installation de Splunk.

Introduction : Splunk kezako ?

Indexez les données machine de tous les formats, où qu’elles se trouvent : journaux, données click-stream, configurations, traps et alertes, changements, résultats de commandes de diagnostic, données issues des API et files de messages, et même les journaux multi lignes provenant d’applications personnalisées. Sans aucun schéma prédéfini, Splunk ne fait appel à aucun connecteur spécial pour des formats de données spécifiques. Une fois dans Splunk, toutes vos données machines sont disponibles à des fins de détection des pannes, d’examen des incidents de sécurité, de surveillance réseau, de rapports de conformité, d’analyse décisionnelle et de nombreuses autres précieuses utilisations.

La suite de l’article se trouve ici : http://www.macintom.com/wp/2012/05/30/splunk-partie-1-presentation-et-installation/.
Auteur : Thomas Prevot

Un commentaire


  1. C’est cool splunk, mais c’est pas spécialement libre …

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *